Nous aimerions tous une maison baignée de lumière naturelle, mais souvent divers facteurs rendent cela impossible.

Des fenêtres trop petites, un bâtiment orienté au nord, un appartement à l’un des étages inférieurs, des obstacles placés juste devant les fenêtres : voilà quelques-unes des raisons pour lesquelles notre maison, ou une pièce en particulier, ne reçoit pas suffisamment de lumière naturelle.

Le problème peut être résolu en suivant quelques conseils.

  • L’utilisation de couleurs claires

L’une des principales propriétés des couleurs est qu’elles peuvent réfléchir ou absorber la lumière. Le blanc, par exemple, réfléchit environ 80 % de la lumière, mais ce pourcentage diminue à mesure que la couleur devient plus foncée. Il est donc important de choisir des couleurs claires pour décorer la pièce que l’on veut éclairer.Peignez les murs en blanc, ou dans des couleurs pastel ou neutres, selon vos goûts. Choisissez un revêtement de sol de couleur claire ou, à défaut, une moquette de couleur naturelle claire.

Il en va de même pour les meubles : s’ils sont en bois, privilégiez les bois clairs, comme le pin, l’érable ou le bouleau. Pour les meubles vernis ou stratifiés, le choix peut s’étendre du blanc au gris clair, des tons naturels aux couleurs pastel.

Si vous ne voulez pas vous passer de touches de couleurs plus vives, vous pouvez ajouter des accessoires et des décorations, ou des tissus, de couleurs vives.

 

  • L’utilisation de surfaces réfléchissantes et transparentes

Une autre stratégie très efficace pour éclairer une pièce consiste à utiliser des surfaces réfléchissantes et transparentes.

Vous pouvez avoir des miroirs, qui contribuent également à agrandir la pièce, et choisir des finitions brillantes pour les meubles et les revêtements, comme des carreaux pour la salle de bains et la cuisine. Dans ce cas, si la superficie n’est pas trop grande, des couleurs plus vives peuvent être utilisées.

Dans une chambre à coucher, par exemple, il peut être très utile d’avoir des portes miroirs sur l’armoire, tandis qu’un hall d’entrée sombre peut être éclairé par un grand miroir sur un des murs.

Pour les objets transparents, choisissez des tables en verre, des chaises en plexiglas et des boîtes de rangement en plastique qui contribueront grandement à apporter plus de lumière.

  1. La réduction des murs

Les murs constituent un obstacle à l’entrée de la lumière. Si vous en avez la possibilité, remplacez-en certains par des murs à aire ouverte ou par des portes vitrées. Les murs entre la cuisine et le séjour, ou entre le bureau et le hall d’entrée, peuvent être redessinés à l’aide de bibliothèques ouvertes en plaques de plâtre sur mesure, ou de portes vitrées avec un cadre en bois ou en fer forgé, reposant sur un socle usiné.

Cette solution permet à la lumière naturelle de circuler entre les pièces et d’apporter de la lumière même dans les coins les plus sombres, comme un couloir ou une entrée sans fenêtre.

.
  1. L’utilisation de lumière artificielle

Combiner lumière naturelle et lumière artificielle peut être une solution pour éclairer une pièce sombre.

Évitez d’installer un plafonnier au centre, privilégiez plutôt diverses sources lumineuses placées à des endroits stratégiques.

Pour l’éclairage en général, choisissez un lampadaire et placez-le près d’un mur : de cette façon, la lumière sera réfléchie sur le mur, fournissant un bon éclairage global.

Les bandes lumineuses LED, qui sont actuellement très en vogue, contribuent également à augmenter l’éclairage global. Placées au bord du plafond, à l’intérieur des niches ou le long du bord de la bibliothèque, elles créent une atmosphère et un décor confortables. Elles peuvent être complétées par des lampes de table ou des spots de plafond, si nécessaire, par exemple dans la salle à manger, à côté du canapé ou sur le bureau.