S’il suffisait d’appliquer les directives du fabricant de réfrigérateur pour avoir un frigo bien organisé, ça se saurait. Et puis parfois, on n’a pas (ou plus) la notice. Comment ranger son frigo pour que l’hygiène soit irréprochable, qu’il ne consomme pas plus d’énergie que nécessaire et qu’il vous serve bien comme lieu de stockage?

Y a-t’il quelques (mauvaises) habitudes qu’il vous faudrait peut-être revoir?

Habitude N°1: l’entassement

Les bouteilles mélangées aux oignons, les filets entourant toujours les fruits, les produits variés entassés n’importe comment… le désordre guette et l’hygiène risque de s’en ressentir.

Solution:

On regroupe les aliments par type. Pourquoi?

  • pour éviter les contaminations entre les produits qui viennent de la terre et la viande, par
    exemple;
  • pour savoir où l’on en est de nos réserves, ensuite. Cela évitera de racheter des yaourts,
    alors que l’on en avait encore quelques uns cachés au fond du frigo;
  • enfin, pour que chaque aliment ait une place logique, toujours la même.

Si vous voulez éviter que vos proches stockent leurs produits préférés au hasard, je vous
recommande de placer (au début, en tout cas) des étiquettes provenant d’une étiqueteuse
(exemples: boissons/ produits laitiers/restes…) sur le bord des clayettes ou sur le côté (cf photo ci-dessous). Vous pouvez même décider qu’une étagère sera destinée à une ou plusieurs personnes. Pratique quand on est en co-location ou pour éviter que les uns mangent les desserts des autres!

Ainsi, vous aiderez les membres de votre famille à respecter les emplacements prévus.

 

Habitude N°2: la précipitation

Parfois, pensant gagner du temps, et, soyons honnêtes, un peu par paresse, on met directement au frigo la casserole qui contient un reste de pâtes. Malheureusement, ce n’est pas une très bonne idée.

Question de place, d’abord. Une casserole ronde avec son couvercle et sa queue occupe beaucoup d’espace. Et puis, la forme peu pratique complique le stockage des autres plats. Deuxièmement, question de consommation d’énergie (les plats restent chauds longtemps et obligent le réfrigérateur à forcer sur la température).

Solution:

On transvase toujours les restes dans des récipients Curver prévus pour cet usage, avec un
couvercle, en respectant la règle de “DEUX”: on laisse refroidir un plat deux heures maximum à température ambiante et on garde les restes deux jours maximum au frigo.

 

Habitude N°3: l’excès de variété

Vous aimez les sauces variées et les condiments, il y en a plein votre réfrigérateur. Mais comme les bouteilles et bocaux ont des tailles variées et n’ont pas été achetés au même moment, une partie se trouve dans la porte, deux autres flacons sur l’étagère du haut, la grande bouteille tout au fond… pas étonnant que vous rachetiez des sauces en double, “au cas où…”.

Solution:

Se souvenir que les clayettes sont en général ajustables. N’hésitez pas à les déplacer de façon à pouvoir regrouper vos bouteilles et flacons au même endroit. Même si vous perdez un peu de place en hauteur, vous ferez des économies puisque vous ne rachèterez pas de condiments en double.

 

Habitude N°4: faire du zèle

Par précaution, vous mettez absolument tout au frigo. Même ce qui ne devrait pas y être, comme les tomates, par exemple, qui y perdent leur goût, ou le miel, qui fige et n’en a pas besoin. Lumière obstruée, paquets trop serrés… l’air ne circule pas bien entre les aliments, ce qui n’est pas sain et on n’y voit rien. Ce ne sont peut-être pas les meilleures conditions de conservation, finalement…

Solution:

Sous nos latitudes, on n’a pas besoin de tout stocker au froid. Les oeufs, oui, pourquoi pas. Mais pas les fraises!

 

En plus des solutions ci-dessus, il y a de bonnes habitudes à prendre pour conserver un frigo bien rangé:

  • D’abord le tri, chaque semaine: dans quel état sont les restes de condiments, de légumes, de plats cuisinés? Soyez impitoyables: pas d’expérience de chimie dans votre cuisine!
  • Le meilleur moment pour inspecter le frigo et le nettoyer à l’eau tiède vinaigrée, c’est avant d’aller faire les courses
  • Faire en sorte qu’on voie absolument tout sans rien devoir déplacer (ou deviner), au besoin en installant des demi-étagères.
  • Placer les produits à consommer en premier sur le devant (voir les dates-limite d’utilisation).
  • Et penser à enlever les suremballages et cartonnettes divers.