Vous n’y avez peut-être jamais pensé, mais même l’air de la maison peut être pollué : la peinture qui recouvre les murs, la colle contenue dans les meubles, les restes de produits de nettoyage, les bactéries qui nichent dans les tapis ou les moquettes. Tout cela laisse des substances irritantes ou, dans certains cas, des substances toxiques dans l’air.

Une solution serait d’avoir des plantes d’intérieur dans chaque pièce. En plus d’être belles et décoratives, les plantes peuvent être nos meilleures alliées contre la pollution dans la maison.

Selon une étude menée par la NASA, en effet, certains types de plantes sont capables de neutraliser des substances nocives pour l’organisme, comme le formaldéhyde, le trichloréthylène et le benzène, pour n’en citer que quelques-unes.

Voici une brève description des plantes aux propriétés purifiantes qui conviennent le mieux à la culture en intérieur.

Le Sansevieria trifasciata laurentii, ou « langue de belle-mère », est la plante antipollution par excellence. Le Sansevieria appartient à la famille des succulents et possède de longues feuilles panachées dressées ; c’est une plante peu exigeante en entretien, car elle a besoin de peu d’eau et est rarement attaquée par les parasites. Pendant la nuit, elle filtre les substances toxiques présentes dans l’air et transforme le dioxyde de carbone en oxygène.

Le Spathiphyllum, « fleur de lune », une plante d’un élégant port aux feuilles vert foncé lancéolé qui, en plus de purifier l’air du formaldéhyde, du benzène et du trichloréthylène, dégage un parfum délicat pendant la floraison.

L’Epipremnum Aureum, ou Pothos, est un arbre à feuilles persistantes très résistant et luxuriant. Il est très décoratif, surtout s’il est placé dans des pots suspendus. Il est particulièrement efficace pour neutraliser le benzène et le monoxyde de carbone.

La fougère de Boston, ou fougère rustique, a la propriété qui lui permet de se débarrasser du formaldéhyde. C’est une plante d’un port élégant qui préfère les environnements sombres et humides, et donc parfaite pour la salle de bains, surtout si elle est placée dans des pots suspendus.

Le Philodendron fait partie de la famille des plantes grimpantes à feuilles persistantes, d’origine tropicale. Parmi les nombreuses variétés, on trouve le Scandens Oxycardium, le Philodendrum Domesticus et le Philodendrum Selloum, qui ont la merveilleuse capacité d’éliminer le formaldéhyde dans l’air en seulement 24 heures.

Le Ficus Benjamina est une plante avec une tige ligneuse, des branches fines et une multitude de feuilles vert clair de forme ovale. Il peut devenir très grand et est extrêmement utile pour se débarrasser des substances nocives dégagées par les meubles et les tapis.

Les dracaena, ou « bambous porte-bonheur » (Lucky bambou), sont à l’origine des plantes tropicales et ont des tiges ligneuses à partir desquelles poussent des brins de fines feuilles vertes lancéolées. Ils sont particulièrement utiles pour neutraliser le trichloréthylène, mais assurez-vous de choisir la bonne variété parmi les nombreuses sur le marché ; les variétés appropriées sont Janet Craig, Deremensis Warneckii et Dracaena marginata.

Ce sont quelques-unes des plantes qui sont appropriées pour purifier l’air à la maison ; la liste n’est certainement pas exhaustive, mais maintenant, quand vous déciderez d’acheter une plante d’intérieur, en plus d’apprendre les conseils pour la garder saine et florissante, vérifiez qu’elle est également utile pour garder pur et frais l’air que vous respirez à la maison.