Vous avez peut-être remarqué que certaines de vos tentatives de rangement semblent vouées à l’échec. Ca fonctionne un jour ou deux, puis progressivement, le bazar revient. Décourageant. Ne vous laissez pas abattre!  Les 6 règles du rangement  que je vous propose s’appliquent des papiers aux vêtements, en passant par les loisirs décoratifs et la vaisselle. A vous un intérieur fluide, où chacun retrouve tout en moins de 50 secondes!

 

Règle N°1: Ne pas confondre tri et rangement

D’abord le tri. Puis le rangement. Dans cet ordre. Parce qu’on ne range pas le bazar. Tout au plus, le déplace-t-on de lieu en lieu. Ranger, c’est trouver le meilleur endroit pour les objets que l’on garde pour de bonnes raisons.

 

Règle N°2: Ranger le plus près possible de l’endroit où on s’en sert

Par exemple, on est censé se démaquiller le soir dans la salle de bain, n’est-ce pas? Pourquoi n’y arrivez-vous pas? Parce que, fatiguée, vous passez directement de votre canapé au lit. Si vous placez dans une jolie corbeille (cf Knit collection page 8) près de votre lit cotons et lait démaquillant, vous augmentez les chances de vous coucher la peau toute propre.

 

Règle N°3: Faire selon sa propre vie (et non comme maman ou comme dans un magazine de décoration).

Par exemple, si votre salon est petit, pourquoi rempliriez-vous un buffet de vaisselle d’apparat que vous utilisez une fois l’an? Il est vrai que votre maman, et sa mère avant elle, faisaient ainsi. Mais quand je pense que vous cherchez une place pour stocker le papier de l’imprimante et les jeux vidéo (votre PC est dans le salon et vous jouez depuis votre canapé)! Il vous suffirait de déplacer la vaisselle en haut d’un placard pour dégager de la place dans le buffet, cet endroit bien plus pratique pour votre famille. Et tant pis pour la tradition.

 

Règle N°4: Eviter les nombreuses manipulations

Iriez-vous ranger la télécommande de la télévision au fin fond d’une boîte à couvercle, elle-même placée derrière un vase logé sur une étagère dans un placard fermé? Non, bien sûr. Bien trop de gestes à effectuer. Alors retenez cette règle: moins il y a de gestes à faire pour prendre un objet ou le remettre à sa place, plus il y a de chances qu’il soit rangé. Autrement dit, si votre système de classement des papiers, par exemple, demande de manipuler moult chemises, sous-chemises, classeurs, pochettes plastiques, ne vous étonnez pas d’avoir “la flemme” de les classer. Faites simple, le plus possible.

 

Règle N°5: Aimer son étiqueteuse

Pour quelques euros, procurez-vous une étiqueteuse. Elle vous permettra de réaliser des étiquettes régulières, jolies, qui se collent et se décollent sans abîmer les supports. A quoi ça sert?

  • elles donnent un aspect professionnel, propre, qui va vous inciter à respecter votre rangement
  • elles indiquent à tous les membres du foyer où se trouvent les choses (et donc où les ranger)
  • elles économisent votre mémoire (j’avais mis quoi, déjà, là-dedans?) et du coup, vous évitent de racheter des objets en double
  • tout cela pour vous faire gagner du temps (on a dit 50 secondes, vous vous souvenez?)

Où les placer?

  • sur la tranche des tiroirs. Comme on ne les voit que lorsqu’ils sont ouverts, ça ne fait pas “bureau”.
  • sur les dossiers papier.
  • sur la tranche des étagères (draps en taille 140/draps en taille 160, par exemple)
  • sur le bord des corbeilles, paniers, ou boîtes pour repérer le contenu sans devoir tout déplacer
  • sur le côté des appareils ménagers, pour mieux voir les numéros de série
  • sur les câbles, chargeurs et autres objets qu’il faut pouvoir identifier rapidement.

Ca y  est? Vous êtes convaincus?

 

Règle N°6: Penser à la fréquence d’utilisation

Plus vous vous servez souvent d’un objet, plus il doit être placé près de vous (cf la télécommande ci-dessus). Logique, n’est-ce pas? Poussons le raisonnement un peu plus loin. Si l’on suit cette règle, il en découle que les objets dont vous ne vous servez presque jamais… ne devraient pas rester si près de vous. D’ailleurs, vous vous cognez dedans, ils vous encombrent et vous empêchent de profiter des meilleurs espaces de rangement: les plus proches de vous. Repensez au buffet dont je vous parlais tout à l’heure et n’hésitez pas à éloigner impitoyablement ce que vous utilisez rarement (sans oublier les étiquettes, d’accord?).