Les indispensables

  • un miroir (dans lequel chacun peut se voir, en pied, si possible)
  • un emplacement pour s’asseoir (chaise, tabouret ou banc selon la taille de l’entrée)
  • un endroit pour suspendre vestes et manteaux (veiller à ce que les patères soient assez larges pour que les manteaux tiennent bien et à en fixer certaines à la taille des enfants
#miroir #entrée #corridor #antichambre:
décoration pour une entrée:

Les Fausses Bonnes Idées (FBI)

  • le porte-manteau “perroquet”. Très sympa au bistrot du coin, il complique la vie des enfants et risque de tomber quand on le surcharge, c’est-à-dire tout le temps.
  • Les cintres en métal dans la penderie. Offerts par le teinturier, ils s’emmêlent, griffent les vêtements et se déforment sous le poids des manteaux.

 

Les Fausses Bonnes Idées (mais seulement si l’on manque un peu de discipline)

  • la tablette voire la console: pratique, certes. Mais elle tourne souvent au dépotoir familial, chacun y déposant emballages de gâteaux vides, lettres, clefs, téléphones portables…
  • le vide-poche: on pourrait aussi l’appeler “l’aimant à fourbi” tant on est tenté d’y déposer une vis orpheline, une barrette, un chargeur…tous ces petits objets qu’on ne sait jamais où mettre “en attendant”.

 

Ce qu’on gagnerait à trouver dans une entrée

  • une petite poubelle pour les publicités sur format papier, les chewing gums mâchouillés, les tickets de métro ou de parking, … (cf Deco bin ou knit collection)
  • une étagère installée au-dessus de la porte, pour y placer les chaussures et accessoires hors saison, sans encombrer visuellement l’espace. (cf P. 10 du catalogue). Ou bien encore les quelques dossiers d’archives dont chaque foyer a besoin. Ou, pourquoi pas, les appareils à usage peu fréquents (raclette, par exemple)?
  • Un “plateau” à chaussures boueuses (cf couvercle du modèle N°3 Multibox). Gagner du temps au ménage, ça ne se refuse pas.

 

Optimiser l’aménagement du placard de l’entrée

 

Un placard standard mesure environ 60 cm de profondeur, ce qui est parfait pour suspendre des vêtements. En revanche, cette profondeur peut vite devenir problématique parce qu’on ne voit guère ce qui se trouve au fond, au-dessus ou en dessous de la tringle.

 

Comment tirer le meilleur parti de cette grande profondeur si l’on n’a pas de tiroir?

Sous les vêtements suspendus, on place une boîte avec des roulettes (modèle N°3 Textile Box). On y met les chaussures, quel que soit leur format (bottines, bottes…). Et on coulisse.

On rapproche les étagères les unes des autres: en adaptant la hauteur des étagères au plus juste par rapport à ce qu’on souhaite y ranger, on évite la place perdue en hauteur. Ainsi, on peut gagner  jusqu’au double d’espace de rangement. Ca vaut le coup d’y penser.

On organise le contenu des étagères en fonction de la fréquence d’usage: ce dont on se sert souvent doit être placé à une hauteur comprise entre les genoux et les épaules. Par conséquent, inutile d’encombrer cet espace précieux avec des objets à usage saisonnier. Par exemple, si l’on a des filles à la maison, on peut ranger brosse à cheveux, élastiques et chouchous dans une petite boîte comme celle-ci (gamme Infinity, petit modèle, rose pâle) à hauteur pratique, parce que, dans de nombreuses familles, c’est souvent dans l’entrée que l’opération coiffage a lieu. Mais le matériel de pique-nique sera stocké tout en haut, dans une boîte transparente.

On veillera à équiper le dessous des boîtes de petits morceaux de feutrines (comme ceux qu’on met sous les pieds des chaises) pour faciliter le glissement et éviter de rayer la peinture des étagères.

Pour mieux identifier le contenu de l’étagère tout en haut, on peut coller des étiquettes réalisées avec une étiqueteuse sur la tranche de l’étagère. Ainsi, tout le monde sait où trouver les duvets ou les ampoules de rechange.

Enfin, on équipe l’intérieur des portes de placards avec des crochets: parapluies, raquette dans leur étui, laisse du chien, clefs… Avec des crochets “spécialisés”, on peut entreposer en plus des chaussures ou du matériel ménager, selon les besoins.